Un grand artiste belge expose à la cathédrale

Un grand artiste belge expose à la cathédrale

Mardi 29 mai 2018 — Des chefs d’œuvre de Pierre Paul Rubens côtoient pendant le festival culturel ‘Antwerp Baroque 2018. Rubens inspires’ des pièces maîtresses de plasticiens du moment. La cathédrale Notre-Dame accueille une installation artistique unique du grand plasticien belge Koen Theys.

Diasporalia

Douze matelas en bronze couvert d’effets personnels sont alignés face à face en deux rangées. “Chaque couche recèle l’histoire d’un individu en quête d’identité et qui lutte pour la conserver. L’homme en quête de sa destinée”, explique l’artiste. Vous pouvez découvrir la nouvelle installation de Koen Theys dans la chapelle Saint-Joseph de la cathédrale d’Anvers du 18 mai à 13 janvier 2019.

Koen Theys s’est inspiré de Rubens. “L’idée de cette installation est venue d’une visite de l’artiste dans notre église”, précise avec une fierté manifeste Bart Paepen, le prêtre de la cathédrale Notre-Dame. “L’œuvre évoque la question des réfugiés, la diaspora d’un peuple en exil qui doit laisser tous ses biens personnels derrière lui. Une œuvre baroque contemporaine confronte le visiteur à une des questions les plus brûlantes de notre société du vingt-et-unième siècle. L’Eglise n’a pas toutes les réponses, mais elle entend faire entendre sa voix dans le débat.”

Refugee slow dating

Pour apprendre à connaître ‘l’autre’, il faut prendre son temps, certainement quand cette personne a dû quitter son pays, sa famille, ses amis et tout ce qu’elle possède pour commencer une nouvelle vie ailleurs, loin de la guerre, de la violence et de la pauvreté. Refugee slow dating réunit le mercredi 5 décembre 2018 des réfugiés et des habitants d’Anvers pour un dialogue dans le cadre unique de la cathédrale. Pas une rencontre fugace, mais une demi-heure pour mieux de connaître et s’écouter.

Sleep

Dans le prolongement de Diasporalia, vous pouvez passer la nuit du 7 septembre à la cathédrale pour écouter Sleep du compositeur allemand Max Richter. Sleep est un concert de huit heures proposant aux auditeurs de s’allonger plutôt que de s’asseoir. Richter s’est inspiré pour son opus de l’œuvre du célébrissime compositeur baroque Bach. “Ce sera l’unique concert dans notre pays et probablement le premier et le dernier au monde dans une église. Cela promet d’être une nuit exceptionnelle !”, prédit Bart Paepen.

Baroque in situ

Caroline Bastiaens, échevine de la culture, explique : “Cette œuvre de Koen Theys fait partie intégrale du festival culturel ‘Antwerp Baroque 2018. Rubens inspires’. Rubens a inspiré quantité d’artistes, d’hier et d’aujourd’hui. Notre quatre églises monumentales participent d’ailleurs aussi à ‘Antwerp Baroque 2018. Rubens inspires’ en proposant un nouveau programme d’activités. Toutes ces églises sont des témoins muets de l’époque de Rubens.” Avec le soutien de Toerisme Vlaanderen et de la Ville d’Anvers, l’asbl Eglises Monumentales d’Anvers a mis sur pied un programme permettant au public de découvrir ou redécouvrir Rubens et son héritage baroque. Une nouvelle balade sur les traces Rubens entre autres passe par la cathédrale, l’église Saint-André, l’église Saint-Charles-Borromée, l’église Saint-Jacques et l’église Saint-Paul.

Informations pratiques

  • Du 18 mai 2018 ai 13 janvier 2019
     
  • Exposée à la chapelle Saint-Joseph de cathédrale Notre-Dame
     
  • Cathédrale Notre-Dame
    Handschoenmarkt - 2000 Anvers
     
  • Ouverte du lundi au vendredi de 10h00 à 17h00
    Samedi de 10h00 à 15h00
    Dimanche et jours fériés de 13h00 à 16h00
    (Les heures d’ouverture sont indiquées sous réserve et peuvent être modifiées en fonction des offices liturgiques)
  • Prix d’entrée : 6 euros | 4 euros (groupes à partir de 20 personnes, étudiants, 60+) | gratuit (-12 ans, habitants de la Province d’Anvers et détenteurs d’une Baroque Festival Card)
  • Activités en marge 

    Refugee slow dating
    Mercredi 5 décembre 2018, de 19h00 à 21h00 

    Il faut prendre son temps pour apprendre à connaître ‘l’autre’, en particulier s’il s’agit de quelqu’un qui a quitté son pays, sa famille, ses amis et ses biens pour commencer une nouvelle vie ailleurs, loin de la guerre, de la violence et de la pauvreté. Refugee slow dating réunit le 5 décembre 2018 des réfugiés et des habitants d’Anvers pour dialoguer dans le cadre exceptionnel de la cathédrale. Pas une rencontre rapide, mais une demi-heure pour se connaître et s’écouter mutuellement.

    ​Max Richter | Sleep
    7-8 septembre 2018, de 00h00 à 8h00


    Dans le sillage de Diasporalia, vous pouvez passer la nuit du 7 septembre à la cathédrale pour écouter le concert du compositeur allemand Max Richter Sleep, un concert de huit heures à écouter non pas assis, mais couchés sur des lits. Richter s’est inspiré pour son opus de l’œuvre du célébrissime compositeur baroque Jean-Sébastien Bach.

    “En associant Diasporalia à Sleep, nous engageons le public à approcher au plus près le destin des personnes qu’évoquent l’installation de Koen Theys. Quels rêves poussent ces hommes à quitter leur foyer? Quelles aspirations nourrissent ces hommes, femmes et enfants déracinés qui envahissent nos pays ? N’est-ce pas précisément à ce niveau que les hommes se retrouvent et se reconnaissent, au-delà de leurs différences.” (E.H. Bart Paepen, prêtre de la cathédrale)

    Plus d’informations et réservations (à partir de la mi-juin) via www.antwerpbaroque2018.be 
  • Publication
    Un ouvrage sur Diasporalia est publié par Lannoo. Il contient des essais de Philippe Van Cauteren (directeur artistique du S.M.A.K, Gand), de Dimitri Verhulst (écrivain), de Kathy de Nève (philosophe de l’art) et E.H. Bart Paepen (prêtre de la cathédrale).

 

Marieke D'hooghe coördinatrice vzw Monumentale Kerken Antwerpen
Nadia De Vree Coordination presse Musées et patrimoine at Stad Antwerpen